Cartographie des habitats

Source : site Natura 2000 "têtes de bassin versant du Blavet et de l'Hyère"

Les principaux milieux

Comme son nom l’indique, le site est majoritairement couvert de lande. Selon la topographie, la réserve d’eau et la profondeur de sol, on distingue plusieurs types de landes aux compositions floristiques différentes : les landes sèches à Bruyères cendrées et Agrostide à feuille de soie ; les landes un peu humides à Bruyères ciliées et Ajoncs (d’Europe et/ou Le Gall) et les landes humides à Bruyères à quatre angles.
Elles représentent au total environ 155ha soit près de la moitié de la surface.

Dans les vallons où la présence de l’eau est plus ou moins permanente, on trouve les tourbières et les milieux associés, bas marais, prairies humides, landes tourbeuses. La répartition de ces milieux se fait ici encore selon le gradient d’humidité et également selon la gestion pratiquée ou son absence.

Suite à la déprise agricole survenue dans les années 1960, un groupement forestier s’est constitué pour racheter plusieurs parcelles afin de les planter en résineux, principalement de l’Epicéa de Sitka. L’espèce, bien que considérée comme rustique, craint la sécheresse et les gelées tardives et n’est donc pas adaptée au sol très séchant des landes ni aux vallons humides soumis aux gelées printanières. Ces « cultures » d’arbres, véritables déserts biologiques, ont détruit les milieux naturels et les habitats de la faune sans pour autant assurer une production de bois puisque sur les 42 ha plantés, seuls 7 à 8 ha ont un avenir sylvicole.

L’évolution de la végétation des milieux ouverts en l'absence de gestion conduit à plus ou moins long terme à un boisement de feuillus. Sur le site, des parcelles abandonnées depuis longtemps (>50 ans) montrent déjà cette tendance. Il faut cependant distinguer les chênaies matures dont la surface évolue peu des boisements pionniers de saules et bouleaux qui colonisent les zones ouvertes. Ces derniers couvrent actuellement une surface d’environ 20 ha et sont en constante augmentation particulièrement au sud de la D20.