L’église Saint Hernin

XVIe – 1894-1900 ; granit et schiste
L’église a été construite au XVIe siècle, à l’initiative du seigneur de Quelen. La légende dit qu’elle a été édifiée à l’emplacement du tombeau de saint Hernin. De l’église primitive, il ne demeure que le chœur (1572) et le transept (fin XVIe siècle). La restauration de la fin du XIXe siècle (1892-1900) concerne la nef et le clocher. Une plaque en schiste, placée au-dessus de la baie du transept sud, porte une inscription attestant ces restaurations accomplies selon les plans de l’architecte Le Guerranic, de Saint-Brieuc. En 1900, c’est la fin des travaux de l’église, le maire signe le certificat, «constatant de notoriété publique que la flèche penche du côté sud».

A l’intérieur de l’église, on peut observer la roue à carillons (ou roue de fortune), la chaire à prêcher à laquelle on accède par un pilier creux, la maîtresse-vitre consacrée à la Passion du Christ ainsi que le retable dit de la Pitié du Père.

Visite virtuelle